goviril blog

Goviril et Virilway

L’homme a sa sexualité dans sa tête

Poster un commentaire

sexualité masculineÀ force d’idées reçues, vous pensez tous savoir sur les plaisirs masculins ? Pour enfin pouvoir se forger une idée sur ce sujet particulièrement important et délicat dans la vie et l’harmonie du couple, il est indispensable de comprendre tout ce qui passe au travers de la tête de l’homme et aussi au travers de son corps.

Mais quelles sont donc les zones érogènes de l’homme ?

On pense à tort que les zones érogènes de l’homme se limitent à la verge et plus particulièrement au gland. On peut dire que cette zone d’excitation de l’homme est primaire, mais d’autres zones dites « secondaires » participent largement à l’excitation de l’homme. Ces zones se trouvent en fin de compte sur toute la surface du corps. La stimulation peut-être provoquée par des caresses prodiguées sur les testicules, le périnée, les contours de l’anus.

L’intérieur des cuisses peut provoquer des sensations agréables et provoquer des érections fortes et durables. En fait chaque homme à ses zones plus sensibles les unes que les autres. C’est au travers d’échanges entre les partenaires que la connaissance de l’autre va permettre et favoriser la plus grande excitation.

L’homme doit retenir son éjaculation

Pour favoriser le plaisir de son partenaire et pour créer la meilleure harmonie dans le couple, l’homme doit retenir son éjaculation en pratiquant la méthode consiste à maîtriser son excitation. En pratiquant cet auto-contrôle et donc en retardant cette éjaculation qui mettrait un terme à la relation, l’homme va prolonger le plaisir de sa partenaire pour lui permettre d’atteindre elle aussi la jouissance. Mais la femme va elle aussi contribuer au plaisir encore plus intense de son partenaire.

Satisfaire sa partenaire c’est garantir la vie de son couple

Le désir sexuel est différent chez l’homme de la femme. Les hommes ont le plus souvent un désir plus intense que les femmes. Cette constatation se fait surtout au début de leur mariage, mais le désir des femmes n’est pas absent. Le rôle du mari est d’apprendre comment entretenir ce désir et le rendre encore plus intense.

Plus le partenaire masculin s’enrichira de cette instruction et plus il contribua au bonheur de sa compagne. L’homme doit apprendre à ne pas penser seulement à son propre plaisir. Pour atteindre le seuil de l’orgasme, la femme a besoin d’un temps plus long et ce sont les préliminaires de l’acte sexuel en lui-même qui sera déterminant pour la femme. La plupart des hommes considèrent cette phase comme étant des « attouchements » d’échauffement.

Pour la femme, c’est une partie importante du rapport charnel. En fin de compte, il est clair que les deux sexes fonctionnent de façon différente. La vie sexuelle de l’homme fonctionne comme le carburateur de sa voiture ; dès son déclenchement, il fonctionne à plein régime et peut s’éteindre d’un seul coup, comme la clé de contact stoppera le fonctionnement du carburateur.

Le désir sexuel lui, fonctionne comme un feu de camp, il démarre doucement jusqu’à sa combustion maximale et il faudra beaucoup de temps pour éteindre cette fournaise.

Publicités

Vous voulez discuter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s