goviril blog

Goviril et Virilway


Poster un commentaire

Le sexe à tous les âge pour tous

sexe coupleLe sexe sous l’influence hormonale

À la fin de l’adolescence, les garçons de 15 et 20 ans ont une évolution contraire à celle des filles. Alors que l’organisme des garçons se remplit de testostérone, les hormones qui vont faire fonctionner la machine sexuelle de l’homme, les filles elles sont en plein romantisme.

Les garçons à cet âge ont « la tête à l’envers » et ne pensent qu’aux exploits de leur sexe. Les filles vont utiliser leur instinct romantique pour trouver un partenaire, mais ce n’est pas pour cela qu’elles n’ont pas de pulsions. C’est au travers de leurs besoins relationnels, d’affectif et de sensualité quelles vont développer tous leurs charmes. La fréquence des masturbations est beaucoup plus soutenue chez les garçons ; une par par jour en moyenne que chez les filles de cet âge ; une fois toutes les deux semaines. Alors que les nanas de cet âge sont à la recherche d’un prince charmant (ou servant peut-être !) les mecs, eux sont dans le « génital ».

La pratique du sexe sous l’appréciation de l’autre

Entre 20 et 30 ans, hommes et femmes sont encore retranchés dans leur cloisonnement. Les garçons s’entendent dire qu’ils ne pensent qu’à eux et qu’ils sont de véritables obsédés, alors que les mecs sont au sommet de leurs performances sexuelles et qu’ils ont besoin de le démontrer !! Ils veulent avoir un gros pénis pour devenir des amants performants. Les filles aspirant à toujours autant de romantisme, ne sont pas du tout dans la même approche du sexe que les garçons.

Ce sont les filles qui vont faire l’éducation du désir et du plaisir de l’homme, qui va apporter à la bestialité des mecs, la sensualité et la tendresse, la culture du désir amenant progressivement à l’orgasme. Cet apprentissage au plaisir sexuel, rapproche l’homme de la conception qu’à la femme des rapports amoureux, plus émotionnels et plus érotiques.

Alors que la femme peut avoir plusieurs orgasmes consécutifs, l’homme « décharge sa batterie » en une seule fois !! Pour harmoniser l’acte sexuel, le garçon devra apprendre à ajuster ses émotions pour retenir son éjaculation. Il devra faire l’apprentissage des paliers émotionnels, qui amèneront le couple à l’orgasme.

Le sexe du couple s’épanouit

À l’âge de 30 à 40 ans, le couple a des ambitions, il est préoccupé et investi dans son avenir professionnel et familial. Cette avidité et ces ambitions affichées par chacun des partenaires composant le couple, mettent des barrières à la vie sexuelle du tandem. Mais pour conserver le désir et accéder au plaisir, le couple fait appel à la créativité et à l’innovation, malgré le stress et les embarras de la vie au quotidien.

En terme de créativité, il y a toute une gamme de jouets sexuels, des positions sexuelles différentes ou encore des méthodes de masturbation.

La vie du couple de 40 à 50 ans

Le couple s’est rejoint à cet âge et se complète parfaitement. Le meilleur équilibre se forme autant au niveau de la sensualité que de la sexualité. C’est le point culminant de l’entente sexuelle du couple. Mais les corps changent, l’érection de l’homme est moins dure, moins spontanée et moins durable. L’important et que le couple ne considère pas ces transformations comme des défaillances, mais comme une évolution normale de leur corps et de la vie du couple ! Heureusement pour ceux qui n’acceptent pas les transformations de leur corps , il y’a des solutions naturelles.


Poster un commentaire

Les pratiques sexuelles des Français

Pratique sexuelleUne enquête, établie par une équipe de chercheurs Français, réalisée sur 12.000 personnes, hommes et femmes, volontaires âgés de 18 à 69 ans vient de démontrer que la sexualité en France a largement évolué.

Les femmes ont une pratique sexuelle libérée et parlent en toute aise de leur masturbation quotidienne, de relation homosexuelle ou de pratique de la fellation.

Cette enquête a également révélé que le nombre de partenaires des hommes et des femmes a doublé. Par contre la femme a toujours autant besoin d’affectif et de relations conjugales.

Les hommes eux sont toujours autant « physiques » et quand l’enquête précise que le nombre de partenaires a doublé, c’est en faveur des hommes bien entendu. Les femmes affirment ne pas avoir eu plus de 4 amants durant leur vie sexuelle, 11 partenaires pour les hommes. Les hommes ayant un petit pénis ont 36% de relations sexuelles en moins que ce qui ont un pénis de plus de 17 cm. La taille du pénis compte encore plus qu’avant.

La rigueur éducative de notre société continue d’imposer ses règles ancestrales de mal dominant et de femmes soumises, pour le plus grand plaisir des hommes bien entendu. L’enquête révèle également que les femmes n’ont pas la même analyse des différentes expériences sexuelles qu’elles ont vécues. Quand les femmes parlent de leurs amants, elles ne retiennent que les hommes qui ont compté dans leur vie. Tandis que les hommes eux font le compte des « coucheries » toutes les femmes avec lesquelles ils ont eu des relations sexuelles. Cela démontre que pour la femme, ce sont les sentiments qui comptent et les performances sexuelles de leurs amants..les autres ne comptent même pas .

Les premiers rapports sexuels dans la vie d’une femme ou d’un homme

Cette enquête a révélé une évolution des pratiques sexuelles durant le demi-siècle passé, mais aussi que l’éveil se fait plus tôt. Il a encore 50 ans le premier rapport se concrétisé à l’âge de 19 ans chez la femme et de nos jours ce premier rapport se matérialise chez à la femme dès l’âge de 17 ans.

L’homme lui, il y a cinquante ans avait son premier rapport, à l’âge de 20 ans et cette première expérience se fait maintenant à l’âge de 17 ans.

Les Français se connectent au web sur des sites de rencontre

Les 12.000 hommes et femmes âgés de 18 à 39 ans ont été interrogés sur leur pratique du web. Cette enquête a révélé que 10 % des hommes et femmes se sont déjà inscrit à un site de rencontre et davantage les jeunes de 18 à 24 ans.

Les Français pratiquent l’échangisme

Pas plus de 7 % des femmes, participant à l’enquête, pratique l’échangisme et 3,6 % tout de même des hommes affirment pratiquer régulièrement des lieux d’échangisme. Ce sont plutôt les moins jeunes ; 25-49 ans qui ont cette pratique libertaire.

Par contre la prostitution ne baisse pas en France et un homme sur quatre dit avoir eu au moins un rapport sexuel, contre rémunération dans leur vie sexuelle.

La fréquence des rapports sexuels de Français évolue

La synthèse de cette enquête fait apparaître que ces 50 dernières années, la durée de la relation amoureuse augmente, mais qu’elle n’est que de 12 rapports en moyenne par mois quand les couples ont une existence de moins de 6 mois. Ce nombre passe à 8 au lieu de 12 quand le couple a plus de 5 ans d’existence.