goviril blog

Goviril et Virilway


Poster un commentaire

Le sexe à tous les âge pour tous

sexe coupleLe sexe sous l’influence hormonale

À la fin de l’adolescence, les garçons de 15 et 20 ans ont une évolution contraire à celle des filles. Alors que l’organisme des garçons se remplit de testostérone, les hormones qui vont faire fonctionner la machine sexuelle de l’homme, les filles elles sont en plein romantisme.

Les garçons à cet âge ont « la tête à l’envers » et ne pensent qu’aux exploits de leur sexe. Les filles vont utiliser leur instinct romantique pour trouver un partenaire, mais ce n’est pas pour cela qu’elles n’ont pas de pulsions. C’est au travers de leurs besoins relationnels, d’affectif et de sensualité quelles vont développer tous leurs charmes. La fréquence des masturbations est beaucoup plus soutenue chez les garçons ; une par par jour en moyenne que chez les filles de cet âge ; une fois toutes les deux semaines. Alors que les nanas de cet âge sont à la recherche d’un prince charmant (ou servant peut-être !) les mecs, eux sont dans le « génital ».

La pratique du sexe sous l’appréciation de l’autre

Entre 20 et 30 ans, hommes et femmes sont encore retranchés dans leur cloisonnement. Les garçons s’entendent dire qu’ils ne pensent qu’à eux et qu’ils sont de véritables obsédés, alors que les mecs sont au sommet de leurs performances sexuelles et qu’ils ont besoin de le démontrer !! Ils veulent avoir un gros pénis pour devenir des amants performants. Les filles aspirant à toujours autant de romantisme, ne sont pas du tout dans la même approche du sexe que les garçons.

Ce sont les filles qui vont faire l’éducation du désir et du plaisir de l’homme, qui va apporter à la bestialité des mecs, la sensualité et la tendresse, la culture du désir amenant progressivement à l’orgasme. Cet apprentissage au plaisir sexuel, rapproche l’homme de la conception qu’à la femme des rapports amoureux, plus émotionnels et plus érotiques.

Alors que la femme peut avoir plusieurs orgasmes consécutifs, l’homme « décharge sa batterie » en une seule fois !! Pour harmoniser l’acte sexuel, le garçon devra apprendre à ajuster ses émotions pour retenir son éjaculation. Il devra faire l’apprentissage des paliers émotionnels, qui amèneront le couple à l’orgasme.

Le sexe du couple s’épanouit

À l’âge de 30 à 40 ans, le couple a des ambitions, il est préoccupé et investi dans son avenir professionnel et familial. Cette avidité et ces ambitions affichées par chacun des partenaires composant le couple, mettent des barrières à la vie sexuelle du tandem. Mais pour conserver le désir et accéder au plaisir, le couple fait appel à la créativité et à l’innovation, malgré le stress et les embarras de la vie au quotidien.

En terme de créativité, il y a toute une gamme de jouets sexuels, des positions sexuelles différentes ou encore des méthodes de masturbation.

La vie du couple de 40 à 50 ans

Le couple s’est rejoint à cet âge et se complète parfaitement. Le meilleur équilibre se forme autant au niveau de la sensualité que de la sexualité. C’est le point culminant de l’entente sexuelle du couple. Mais les corps changent, l’érection de l’homme est moins dure, moins spontanée et moins durable. L’important et que le couple ne considère pas ces transformations comme des défaillances, mais comme une évolution normale de leur corps et de la vie du couple ! Heureusement pour ceux qui n’acceptent pas les transformations de leur corps , il y’a des solutions naturelles.


Poster un commentaire

La taille du pénis de l’homme

taille du pénisPour les hommes, la taille de leur sexe est une véritable préoccupation

Vous êtes nombreux à considérer que la taille de votre pénis n’est pas à la taille de vos espérances. Vous rêvez d’avoir un grand sexe, un sexe qui en impose. Ce complexe est bien connu des psys et ils le nomment le syndrome du vestiaire. Ce nom bizarre vient du fait que c’est au vestiaire que les enfants et les jeunes adultes s’accaparent de ce complexe, face à leurs camarades. C’est une véritable angoisse pour les jeunes ados.

Ce cachant et n’osant pas se montrer nu face à leur égal. Pour certains d’entre eux, le complexe du vestiaire va encore plus loin puisque certains ados évitent de fréquenter les piscines et les salles de sport. Pour beaucoup d’hommes, la taille de leur pénis, représente l’image de leur virilité.

Le pénis au repos et sa taille en érection

Aucun rapport bien entendu entre ces deux situations. Beaucoup d’hommes stimulant leur érection à partir de la lecture de films X son troublé et désarçonné en constatant la taille des pénis de certain acteurs. Il est certain que la vision de ces films peut provoquer un complexe et pour preuve, l’envie et le besoin de rapports sexuels chez l’homme ne sont pas en relation avec la taille de son pénis. Ce constat est rassurant pour beaucoup d’hommes.

Tout est-il qu’un petit pénis, chez certains hommes peut rendre la vie insoutenable. Faisant une fixation de ce problème, une phobie risque de s’installer en eux et même de les bloquer dans leur vie sexuelle, avec une impression d’être laid ou mal formé. Certaines études ont observé que 10 % de cette phobie de n’être pas dans le « standard » de la beauté masculine, sont associées à la taille de leur pénis. Si ce complexe intervient durant l’adolescence, il semble indispensable que le soutien d’un psy soit nécessaire.

Les remèdes proposés par la médecine conventionnelle

La chirurgie permettra de faire gagner à la longueur du pénis jugé trop petit, 1 à 2 cm de longueur et de circonférence. Bien entendu, l’intervention chirurgicale ne donnera plus de rigidité au pénis. Cette opération qui consiste à donner de la longueur au pénis consiste en une petite incision de la peau, qui permet de le faire sortir davantage.

L’augmentation de la circonférence est une tout autre intervention puisse pour donner du volume au pénis, le chirurgien va injecter de la graisse prélevée dans l’abdomen ou dans les cuisses. Cette graisse est injectée sous la peau du fourreau du pénis. Cette intervention se déroule en général en 2 heures, sous anesthésie générale. Le patient rentre chez lui le soir même, si cette intervention ne présente pas de complication.

En conclusion

La chirurgie ne va pas résoudre les problèmes de libido de l’homme ou ses problèmes d’érection. Les performances de l’homme qui a subi cette intervention ne vont pas être décuplées. D’autres méthodes plus naturelles sont appropriées aux hommes qui manquent avant toutes choses de confiances en eux. Le plaisir de la femme est parfois  lié à la longueur du pénis de l’homme.