goviril blog

Goviril et Virilway


Poster un commentaire

Le sexe à tous les âge pour tous

sexe coupleLe sexe sous l’influence hormonale

À la fin de l’adolescence, les garçons de 15 et 20 ans ont une évolution contraire à celle des filles. Alors que l’organisme des garçons se remplit de testostérone, les hormones qui vont faire fonctionner la machine sexuelle de l’homme, les filles elles sont en plein romantisme.

Les garçons à cet âge ont « la tête à l’envers » et ne pensent qu’aux exploits de leur sexe. Les filles vont utiliser leur instinct romantique pour trouver un partenaire, mais ce n’est pas pour cela qu’elles n’ont pas de pulsions. C’est au travers de leurs besoins relationnels, d’affectif et de sensualité quelles vont développer tous leurs charmes. La fréquence des masturbations est beaucoup plus soutenue chez les garçons ; une par par jour en moyenne que chez les filles de cet âge ; une fois toutes les deux semaines. Alors que les nanas de cet âge sont à la recherche d’un prince charmant (ou servant peut-être !) les mecs, eux sont dans le « génital ».

La pratique du sexe sous l’appréciation de l’autre

Entre 20 et 30 ans, hommes et femmes sont encore retranchés dans leur cloisonnement. Les garçons s’entendent dire qu’ils ne pensent qu’à eux et qu’ils sont de véritables obsédés, alors que les mecs sont au sommet de leurs performances sexuelles et qu’ils ont besoin de le démontrer !! Ils veulent avoir un gros pénis pour devenir des amants performants. Les filles aspirant à toujours autant de romantisme, ne sont pas du tout dans la même approche du sexe que les garçons.

Ce sont les filles qui vont faire l’éducation du désir et du plaisir de l’homme, qui va apporter à la bestialité des mecs, la sensualité et la tendresse, la culture du désir amenant progressivement à l’orgasme. Cet apprentissage au plaisir sexuel, rapproche l’homme de la conception qu’à la femme des rapports amoureux, plus émotionnels et plus érotiques.

Alors que la femme peut avoir plusieurs orgasmes consécutifs, l’homme « décharge sa batterie » en une seule fois !! Pour harmoniser l’acte sexuel, le garçon devra apprendre à ajuster ses émotions pour retenir son éjaculation. Il devra faire l’apprentissage des paliers émotionnels, qui amèneront le couple à l’orgasme.

Le sexe du couple s’épanouit

À l’âge de 30 à 40 ans, le couple a des ambitions, il est préoccupé et investi dans son avenir professionnel et familial. Cette avidité et ces ambitions affichées par chacun des partenaires composant le couple, mettent des barrières à la vie sexuelle du tandem. Mais pour conserver le désir et accéder au plaisir, le couple fait appel à la créativité et à l’innovation, malgré le stress et les embarras de la vie au quotidien.

En terme de créativité, il y a toute une gamme de jouets sexuels, des positions sexuelles différentes ou encore des méthodes de masturbation.

La vie du couple de 40 à 50 ans

Le couple s’est rejoint à cet âge et se complète parfaitement. Le meilleur équilibre se forme autant au niveau de la sensualité que de la sexualité. C’est le point culminant de l’entente sexuelle du couple. Mais les corps changent, l’érection de l’homme est moins dure, moins spontanée et moins durable. L’important et que le couple ne considère pas ces transformations comme des défaillances, mais comme une évolution normale de leur corps et de la vie du couple ! Heureusement pour ceux qui n’acceptent pas les transformations de leur corps , il y’a des solutions naturelles.

Publicités


Poster un commentaire

Les femmes sélectionnent leurs reproducteurs

reproducteursC’est inscrit dans leur carte génétique, les hommes sont conçus pour offrir leur semence au maximum de femmes qui leur est possible de séduire.

Pour ce faire, les hommes sont également programmés pour choisir les plus belles filles. La tâche des femmes est aussi prédéfinie par la nature ; concevoir les plus beaux bébés et donc n’accepter le sperme que des plus beaux géniteurs !!

Il est donc logique qu’une sélection naturelle se produise et que les plus beaux mâles, les plus belles femelles se reproduisent davantage. L’équilibre de notre société est assuré par cette sélection naturelle.

Les croyances populaires sont confirmées, la taille du sexe de l’homme est importante pour les femmes

Tenez-vous bien, une étude Australienne, vient de démontrer que les femmes prêtent une attention non négligeable aux hommes bien faits et gâtés par la nature.

Ces mêmes savants nous expliquent que durant les époques préhistoriques, du temps où les hommes ne s’habillaient que d’une peau de bête, les femmes élisaient leurs partenaires par la taille de leur sexe. Une expérience menée par cette équipe a démontré que les femmes en étaient toujours à ce même critère sélectif. 105 femmes toutes hétéros. ayant un âge compris entre 18 et 53 ans, auxquelles l’on a visionné des représentations de la gante masculine, bien entendu, tous « charpentés » et gâtés par la nature de façon bien différente.

On a confié aux femmes le soin de noter chaque homme, par rapport à son attractivité sexuelle, sur une échelle de 1 à 7. Ce qui a était démontré par cette étude, c’est que la taille du sexe a son importance, mais en rapport avec la largeur des épaules et la taille des mâles présentés. Il est probable qu’une harmonie devait être présente sur les photos diffusées.

Les femmes nous disent qu’il y a une limite

Certains mâles sont en dehors des statistiques. Les femmes s’expriment à ce sujet, nous révélant qu’au-delà d’une taille et d’un diamètre raisonnables les hommes deviennent moins attractifs. Les femmes n’imaginent peut-être pas être ensemencées par ce gendre d’instruments ? Dans une note d’optimisme, l’étude a révélé que 80 % des femmes considèrent que c’est l’harmonie de la structure du corps de l’homme qui compte dans leur choix et que seulement 36 % des femmes choisissent de sélectionner les hommes au travers de la taille de leur pénis. Elles font parler leur inconscient !

L’expérience des femmes

Cette étude australienne épluchée, reste à savoir si les femmes qui ont été sélectionnées pour participer à cette expérience ont jugé par goût et par affinité et non pas en rapport avec leur expérience personnelle des gros baraqués mal charpentés ou des petits bonshommes super bien montés !!

Il est regrettable qu’aucune étude ne soit réalisée dans un pays indigène, auprès d’une population habillée de peau de bête, ou même pas habillée du tout !! La pertinence aurait était édifiante ; le choc de l’identité sexuelle, du monde dit civilisé face aux contrées soi-disant reculées. Est-ce que le choix des femmes serait influencé par les mêmes morphologies ?


Poster un commentaire

L’homme a sa sexualité dans sa tête

sexualité masculineÀ force d’idées reçues, vous pensez tous savoir sur les plaisirs masculins ? Pour enfin pouvoir se forger une idée sur ce sujet particulièrement important et délicat dans la vie et l’harmonie du couple, il est indispensable de comprendre tout ce qui passe au travers de la tête de l’homme et aussi au travers de son corps.

Mais quelles sont donc les zones érogènes de l’homme ?

On pense à tort que les zones érogènes de l’homme se limitent à la verge et plus particulièrement au gland. On peut dire que cette zone d’excitation de l’homme est primaire, mais d’autres zones dites « secondaires » participent largement à l’excitation de l’homme. Ces zones se trouvent en fin de compte sur toute la surface du corps. La stimulation peut-être provoquée par des caresses prodiguées sur les testicules, le périnée, les contours de l’anus.

L’intérieur des cuisses peut provoquer des sensations agréables et provoquer des érections fortes et durables. En fait chaque homme à ses zones plus sensibles les unes que les autres. C’est au travers d’échanges entre les partenaires que la connaissance de l’autre va permettre et favoriser la plus grande excitation.

L’homme doit retenir son éjaculation

Pour favoriser le plaisir de son partenaire et pour créer la meilleure harmonie dans le couple, l’homme doit retenir son éjaculation en pratiquant la méthode consiste à maîtriser son excitation. En pratiquant cet auto-contrôle et donc en retardant cette éjaculation qui mettrait un terme à la relation, l’homme va prolonger le plaisir de sa partenaire pour lui permettre d’atteindre elle aussi la jouissance. Mais la femme va elle aussi contribuer au plaisir encore plus intense de son partenaire.

Satisfaire sa partenaire c’est garantir la vie de son couple

Le désir sexuel est différent chez l’homme de la femme. Les hommes ont le plus souvent un désir plus intense que les femmes. Cette constatation se fait surtout au début de leur mariage, mais le désir des femmes n’est pas absent. Le rôle du mari est d’apprendre comment entretenir ce désir et le rendre encore plus intense.

Plus le partenaire masculin s’enrichira de cette instruction et plus il contribua au bonheur de sa compagne. L’homme doit apprendre à ne pas penser seulement à son propre plaisir. Pour atteindre le seuil de l’orgasme, la femme a besoin d’un temps plus long et ce sont les préliminaires de l’acte sexuel en lui-même qui sera déterminant pour la femme. La plupart des hommes considèrent cette phase comme étant des « attouchements » d’échauffement.

Pour la femme, c’est une partie importante du rapport charnel. En fin de compte, il est clair que les deux sexes fonctionnent de façon différente. La vie sexuelle de l’homme fonctionne comme le carburateur de sa voiture ; dès son déclenchement, il fonctionne à plein régime et peut s’éteindre d’un seul coup, comme la clé de contact stoppera le fonctionnement du carburateur.

Le désir sexuel lui, fonctionne comme un feu de camp, il démarre doucement jusqu’à sa combustion maximale et il faudra beaucoup de temps pour éteindre cette fournaise.


Poster un commentaire

Expérience sexuelle : J’ai testé la soirée branchée SM et élastique

SM et élastique

Je me prénomme Fred et pour vous aider à améliorer votre ordinaire, j’ai essayé pour vous la soirée branchée SM et élastique de Paris.

Je pense que ce sera une épreuve pour moi, qui n’ai pas très confiance en moi !

La péniche la plus SM de Paris

Une seule fois par mois, mais tous les mois tout de même, se déroule sur une péniche parisienne, accueillant jusqu’à 400 personnes, une soirée réservée aux malades du Vinyle, latex et cuire.

La péniche de grande taille comprend deux ponts, le premier est consacré à la piste de danse et au pilier de bar, puisque l’on sert d’excellents cocktails. Le pont supérieur lui accueille la vraie raison de la soirée !!

Passée la porte qui donne accès à la salle, j’aperçois une femme de forte corpulence, se faisant cravacher au beau milieu de la piste, ça commence bien !! Pour accéder au vestiaire ou je devais déposer mes affaires, j’empreintes un escalier en colimaçon, au pied duquel un homme est torse nu. La punition qui lui était infligée ; de se voir marcher dessus toute la soirée !! Ah, un attroupement autour des banquettes du fond ? Un couple exhibitionniste en train de fer l’amour !! Je décide de faire demi-tour, je suis de nouveau obligé de marcher sur le tors du monsieur couché par terre, pour accéder à l’escalier et je m’en vais boire un coup au bar. Après avoir récupéré mon soda préféré, je décidé de rejoindre le bastingage extérieur de la péniche pour respirer un bol d’air.

Une orgie en plein Paris

De nombreux individus avaient eu la même idée que moi et j’étais obligé de me frayer un chemin au milieu des travestis et des représentations sadomasochiste en tous genres. Je rejoint le niveau inférieur où là, devant moi, ou plutôt au-dessus de moi, puisque la demoiselle ballonnée et ligotée se trouvée à la hauteur du plafond, retenue par une corde actionnée par un moussaillon tout de cuir vêtu et bardé d’une culotte cloutée.

« Cette dame a dû clairement être très méchante pour être affligée d’une telle punition » me dis-je !

Je sens que quelqu’un est en train de me saisir le pied droit !! C’est un énergumène, couché par terre, que je n’avais même pas remarqué et qui me propose de me masser. Pourquoi pas ?

Je me laisse déchausser, je sens ses mains chaudes me triturer le pied et ?…. Une langue se faufiler entre mes orteils !! Je retire rapidement ce pied innocent, je renfile ma chaussure et je déguerpis rapidement. Il valait mieux que je rejoigne la foule de la piste de danse !! Une « cavalière » me saisit la main, elle tient une cravache.

Allez un petit rock lui dit-je ? Non, grosse erreur, c’est pour me bastonner avec son outil à chevaux !! Ce n’est pas vrai, je me fais cravacher par cette espèce de pirate aux longs cheveux blonds.

Ah décidément, ce n’est pas mon truc, je décide de rejoindre mon petit studio, il est vrai qu’il est 5 h et j’ai un cours de maths à 9 h !! alors dodo. Je testerai une boîte de d’échangistes la prochaine fois, ça doit être rigolo !! Je vous tiens au courant. Bye bye.

Pour voir les meilleurs soirées à Paris : http://www.paris-soiree.fr/